06 63 55 30 04
Le 15 décembre 2015, la trésorerie de Sauveterre de Guyenne fermait. Ses services étaient regroupés au niveau de la trésorerie de La Réole. À l’époque, nous étions bien peu nombreux à nous inquiéter des conséquences de ce démantèlement pour notre territoire, notamment pour l’avenir de la trésorerie de La Réole elle-même.
Quelques mois après, les pilleurs du service public sont déjà en train d’agir.
Aujourd’hui, la régression est sur le point d’atteindre La Réole, où l’avenir de la trésorerie est fortement menacée. Le service des impôt des entreprises de La Réole fermera au 1er janvier 2018 pour être transféré à Langon ainsi que le Service de Publicité Foncière du même site. C’est là le début d’une fermeture programmée !
La logique est bel et bien jusqu’au bout à l’œuvre qui saccage jour après jour nos services publics de proximité en territoire rural, en obligeant aux fusions toujours plus importantes, au détriment des citoyens et des petites communes de notre circonscription.
Avec la disparition programmée de ce service public de proximité décidée sans concertation par l’Etat, c’est notre tissu social en milieu rural qui se trouve une nouvelle fois fragilisé, c’est l’égalité entre les citoyens qui est gravement attaquée, c’est un nouveau signe de mépris à l’égard de la ruralité qui est donné au nom de la seule logique de la rentabilité.
Ceux qui ont soutenu les gouvernements successifs responsables de ces démantèlements insupportables comme ceux qui soutiennent le gouvernement actuel qui s’inscrit dans la même logique funeste pour l’aggraver sont comptables de ce qui est en train de se passer.
A l’heure où chacun ne cesse de parler des valeurs républicaines, il est urgent de ne pas oublier que la république, c’est d’abord l’égalité entre les citoyens que garantissent les services publics, notre patrimoine commun.
Me battant depuis des années pour cette cause essentielle, j’apporte mon soutien plein et entier à l’intersyndicale et à toutes les associations et collectifs auprès desquels je continuerai à me battre pour empêcher cette fermeture. J’appelle les citoyens à signer massivement la pétition pour le maintien des services publics financiers de la Réole.
Comme député de la circonscription, je pourrai agir, avec plus de force encore, dans le même sens afin d’empêcher cette fermeture.

Pin It on Pinterest

Share This