06 63 55 30 04
On ne peut qu’être inquiet du poids de l’abstention, et du score réalisé par le Front national en Gironde comme dans notre canton du Réolais et des Bastides. Et on ne peut être sourd à la colère immense des citoyens et au rejet de la politique des gouvernements d’austérité successifs qui ne cesse de s’exprimer scrutin après scrutin.
Dans ce contexte où rien n’était évident, le résultat du premier tour dans le canton du Réolais et des Bastides est plus encourageant qu’on aurait pu le craindre pour les forces de gauche. Il confirme l’attachement des électeurs de notre canton rural à cette institution indispensable à la vie quotidienne qu’est le Conseil général. Il faut maintenant clarifier les positions pour convaincre ceux qui n’ont pas souhaité se déplacer au premier tour de la nécessité de se prononcer au second.
Le second tour doit confirmer et amplifier le résultat du premier. C’est sans hésitation, dans ce canton si périlleux pour l’avenir de la solidarité en Gironde, que j’appelle à battre la droite et l’extrême droite sur notre canton, et donc au rassemblement de toutes les femmes et de tous les hommes qui tiennent au progrès social, sur la base des valeurs de solidarité, de redistribution et de développement des services publics de proximité qui sont notre fond commun. C’est sur cette base que se décline la politique départementale. C’est sur cette base que nous pourrons sauvegarder le département, collectivité essentielle à notre vie commune. C’est sur cette base, contraire à la logique d’austérité, que l’équipe Gironde solidaire sera victorieuse dimanche prochain, et mettra le plus loin derrière la droite et l’extrême droite. 
Christophe Miqueu
Conseiller municipal de Sauveterre de Guyenne
Conseiller communautaire du Sauveterrois

Pin It on Pinterest

Share This