06 63 55 30 04

Déclaration de candidature aux élections législatives (11 et 18 juin 2017)

Les insoumis de la douzième circonscription de Gironde m’ont fait l’honneur de me choisir pour être candidat aux élections législatives de juin prochain, et le comité électoral national  de la France Insoumise m’a accordé sa confiance en validant cette candidature. C’est donc fidèle à mes idées et dans un esprit de conquête que j’engage cette campagne législative. Et c’est d’abord comme candidat du programme « L’avenir en commun », porté nationalement par Jean-Luc Mélenchon, que je m’inscris dans le débat qui va alimenter cette campagne.

Dans un moment très grave où beaucoup tentent de justifier l’injustifiable, où les affaires génèrent la conviction chez les citoyens que nombre de leurs représentants ne méritent plus de les représenter, où les trahisons, les revirements intempestifs et les tambouilles électoralistes des partis traditionnels se multiplient, où les intérêts particuliers ne cessent de prévaloir sur l’intérêt général, j’affirme par cet engagement ma constance, ma cohérence, ma sérénité et ma volonté de ne servir que l’intérêt général.

Je connais bien l’Entre-deux-Mers et ses habitants pour vivre et être engagé dans ce territoire, toujours en vue du bien commun, depuis plus de dix ans. La dynamique que je vais incarner sera donc le prolongement du travail de proximité réalisé depuis des années et tient en quelques idées simples que je développerai pendant les semaines qui viennent et que je souhaite porter à l’Assemblée Nationale : 

  • bataille pour que chacun puisse mener une vie digne avec un emploi, un salaire et un logement dans des conditions décentes 
  • promotion des services publics et de la protection sociale
  • priorité donnée à l’éducation et à nos enfants
  • soutien aux communes et aux élus locaux et remise en cause des lois administratives qui éloignent les habitants de leurs représentants
  • défense de notre cadre de vie naturel, d’une agriculture paysanne et développement d’activités durables respectueuses de l’environnement
  • innovation démocratique par de nouvelles pratiques permettant l’implication  des citoyens et passage à la sixième République
  • valorisation de notre patrimoine et des atouts économiques et culturels de l’Entre-deux-Mers.

Ces idées simples sont populaires partout dans notre territoire. Elles relèvent du bon sens que tous ceux qui ne sont pas obnubilés par la logique inhumaine de la rentabilité à tout prix peuvent partager. J’en appelle donc à toutes celles et à tous ceux qui se reconnaissent dans ce projet : cette campagne sera celle du rassemblement sur le fond, ouverte à toutes les bonnes volontés citoyennes qui ont authentiquement envie de mettre l’humain au premier plan

Christophe Miqueu

Pin It on Pinterest

Share This